Friday, October 08, 2004
Ration de restau.

J'ai décidé que, pour une fois, j'allais vous apprendre quelque-chose, même si je doute que cela vous serve. Après tout on ne sait jamais, un job d'été en hiver, ce genre de choses, pourrait vous pousser à vous y intéresser. Et puis j'ai besoin de partager cette formidable expérience du service en salle avec vous. Hors donc ainsi mais encore, voici mes notes de cours, mais aussi de stage, d'un potentiel littéraire à couper les bras d'un manchot (ou d'un pingouin, pour mes amis pinailleurs).


Chapitre premier: mise en place

Tout doit être symétrique (chaises, assiettes, etc). Les verres sont disposés du plus petit au plus grand à partir de la pointe du couteau ; pour placer correctement celui-ci il faut qu'il soit à droite de l'assiette, tranchant vers elle, l'écart avec le bord de la table se vérifie avec le pouce. Être méthodique: procéder par paquets avec les couverts.

Service

Lorsque l'on s'adresse au chef, on l'appelle "chef" (sic). Quand une commande est passée, on dit que l'on "fait marcher". Toujours servir à droite du pigeon. Encore une fois, de la méthode et, en l'occurence, celle des pieds: ne jamais avoir les mains vides (paradoxal pour les pieds): si l'on apporte un plat à une table, repartir avec autre chose (cendrier sale par exemple).

Présentation

De préférence pantalon sombre, chemise blanche. Pas de baskets. Toujours les cheveux attachés, sourire colgate, ongles limite french-manucurés.

Sans de l'économie

Récupérer les sucres, chocolats... qui n'ont pas été ouverts. Garder les bouchons (cf: ouvrons une bouteille de vin).

Vocabulaire

Appeler les choses par leur nom. Un tire-bouchon n'est pas un tire-bouchon mais un sommelier ; si celui-ci comporte un décapsuleur, alors c'est un limonadier. Au sujet des carafes: d'une capacité d'un demi-litre c'est un demi, d'une contenance moindre on dira un quart. Et j'ai oublié la contenance maxi, mais si ce n'est ni la première ni la seconde, alors c'est la plus grosse.

Ouvrons une bouteille de vin (sic)

Sur le sommelier est présent un couteau. A l'aide de celui-ci, découper le papier recouvrant le bouchon soit sous le goulot, soit au dessus, le tout sans faire tourner la bouteille. Retirer le papier (si-si, c'est très important) puis planter le tire-bouchon dans ce dernier, jamais au milieu. L'enfoncer au max puis placer l'appui du sommelier sur le relief du goulot, entreprendre de tirer sans pour autant faire levier (c'est-à-dire, droit) sans quoi du liège finira sa course dans le vin. Si tel est le cas, faire une gâche: verser un peu de vin dans un verre, les éclats de liège se retrouveront dedans. Est-il besoin de le préciser, jeter le vin gâché (ou prendre un guronzan). Dernière chose: garder les bouchons. Toujours. D'une part, le client pourrait demander à le sentir (...), d'autre part si une bouteille n'est pas finie on la rebouchera à la fin du service (vu en stage...).

Encore la bouteille de vin - présentons-la au client

Dans cette entreprise délicate, bien noter que la bouteille se présente toujours l'étiquette face au client, en tenant la bouteille par le culot. Ne pas essayer d'en prendre une dans chaque main: si saisir la première est chose aisée, la seconde atterira immanquablement par terre. Comme le client est un être délicat, verser un fond dans son verre afin qu'il puisse goûter. S'il le souhaite par la suite, remplir le verre correspondant (le petit après le verre à eau) à mi-hauteur à peu près.

Je précise que ce sont mes notes prises sur le coup, sans modifications aucunes. Et aussi qu'à mon avis on m'a appris une demi-tonne de conneries. La prochaine fois, si vous êtes sages, vous aurez mes notes d'esthétique-cosmétique.

Posted at 04:34 pm by Madae
Comments (9)

Thursday, October 07, 2004
Le retour de la vengeance du fils du père !

Puisque je risque fort de retourner à l'école, et au passage de me taper encore ces conneries de cours d'EPS, je me suis dis "tiens, je vais faire un test". Alors voilà, je fais un test. Mesdames et messieurs, en provenance de Muted Faith voici...

What high school stereotype are you ?


1. It's the first day of school. I'm...
The outcast. Over in the corner. Wearing black. Car c'est un jour de deuil, que dis-je, la fin de mes grasses matinées adorées, de mes journées à glander. Et puis faut bien signifier aux autres glandus que je n'ai pas envie d'être fréquentée, ni fréquentable.

2. Mrs. Swiggley decides to throw a pop quiz the second day. I...
Ace it. School is such a waste of time. Surtout quand on est moi.

3. It's finally Sunday. I'm...
Plotting the destruction of the human race. Voilà ce qui arrive quand on me gave avec des tests à la con et des ragots de jeune fille. C'est toujours ce qui arrive. Ils ne méritent même pas d'être honorés de ma présence.

4. The school requires everyone to take a computer course. I...
Find a virus to run in the main computer system, causing inconvenience to many, many poor teachers. Voilà ce qui arrive... *mal*

5. The school requires everyone to take a PE course. I...
Write a ten page essay on the evils of our school system. Et tente de faire publier la chose.

6. The big school dance finally rolls around. I am...
Sulking against the wall. Dances are for losers anyway. Why did I even bother coming? C'est vrai. Je me suis posé cette question pendant 3 années consécutives lors des fameuses boom organisées par le collège. La 4ème année, j'ai déserté. Comme dirait l'autre, je comprend vite mais faut m'expliquer longtemps.

7. In my backpack, you would most likely find...
Journals filled with depressing rants. You can't read them. Go away. D'ailleurs, qui a osé fouiller dans mon sac? Hein, qui?

8. I am most comfortable wearing...
Black. Pour exprimer mon deuil.

9. Make a saving throw versus poison.
Don't tempt me to ram that poison down your throat. Après tout, vous savez ce qui arrive toujours...

10. My goal in life is...
..I don't know. It doesn't matter. La seule chose qui m'importe c'est d'avoir des WC, une douche, un frigo et mon PC. Et si possible, le tout en hauteur pour avoir vue sur la ville, la nuit. Plus pratique pour détruire l'humanité.





Take the What High School
Stereotype Are You?
quiz.


Posted at 07:44 pm by Madae
Comments (3)

Wednesday, October 06, 2004
J'ai vu Donnie Darko

Ce qui me désole, c'est que tu ne verras jamais combien de promesses murmurées dans notre passé j'ai pû tenir dans mon présent.

Je ne dis pas que tu ne sauras pas que je vis près de chez toi, ou que je cherche du travail, non... Je pense simplement à haute voix que tu ne pourras pas comprendre que le temps de régler mon ardoise est venu. Que le temps de tenir mes promesses, c'est maintenant, même si ton spectre n'est plus dans le mien.

J'aurais aimé que tu saches que la femme que je suis maintenant, c'est par toi qu'elle est née. Mais tout ce que je peux te dire, c'est qu'un an, un mois et trois jours après, j'ai vu Donnie Darko...

Posted at 12:42 am by Madae
Make a comment

Monday, October 04, 2004
Inventaire d'un système gangréné.

Imaginez une jeune écervelée chantant sur un air jazzy une clope à la main tout en épluchant les offres d'emploi. Comme dans les mauvais films américains, du genre de ceux qui relatent les aventures trépidantes d'une caille partie pour New York afin d'y trouver gloire, argent et amour. L'introduction de cette catastrophe cinématographique aurait pû être la même fille marchant dans les rues, son grand manteau noir largement ouvert et son chignon à moitié défait. Il faut toujours appitoyer le public avant de lui déballer une histoire pathétique.

Et je dis: bonjour. Bonjour parce que ça fait bien longtemps que je n'ai rien posté, comprenez, j'étais occupée à me prendre des gamelles professionnelles. A ce sujet, je tiens à saluer avec la plus grande politesse - du style un doigt levé - mon ex-patronne. Madame, puissiez-vous dégoûter encore beaucoup d'apprenti(e)s par votre mauvaise humeur et votre ménisque cassé, sans oublier votre grand sens pédagogique. Je vous admire. Si-si. Tout le monde n'est pas capable d'engueuler son employée parce qu'elle n'a plus rien à faire tout en passant soi-même son temps à glander assis à une table.

Je salue également tous les conseillers qui veulent m'expédier en foyer et me refourguer des stages inutiles en plus d'être à peine rémunérés, qui me proposent des emplois pile au moment où je suis en pseudo-formation et j'en passe.

Je vais vous apprendre une grande chose sur notre société. C'est qu'elle met en place une demi-tonne de structures pour les "jeunes" - appellation ridicule d'autant plus qu'à 30 ans sans emploi on est encore un ado à ses yeux - mais qu'elles sont toutes aussi obsolètes les unes que les autres. J'ai vu un mec se faire saquer de la restauration parce qu'en foyer messieurs-dames, on ne peut pas sortir tard sans dérogation. J'ai vu des rendez-vous fastidieux qui ne servent à rien mis à part à retarder de plus de 3 mois une inscription, et des gens enfermés dans leur shéma de pseudo-efficacité mais qui, en vérité, n'entendent rien aux problèmes que l'on rencontre dans ma situation qui est également celle de tant d'autres. Nous sommes pistés, recensés, catalogués, mais sûrement pas aidés. Et pour cause, quelle aide pourrait-on nous fournir dans une société où l'emploi ne cesse de se casser la gueule, où la majorité des allocations sont inconnues des assistantes sociales elles-même, et où on reglemente l'accès aux diplômes et aux formations par tous les moyens possibles ? Je vous le demande.

Alors, non. Désolée de faire tâche dans le décor mais je refuse de m'inscrire à l'ANPE, parce que l'ANPE ne me servira à rien. Oui, je sais, c'est anormal. Les "jeunes" qui recherchent un emploi s'inscrivent toujours à l'ANPE, parait-il. Pas moi. Mon boulot, je le trouverai plus efficacement seule, j'en suis maintenant certaine.

L'aide à l'insertion, comme dirait Sardou: non merci.

Posted at 06:16 pm by Madae
Comments (12)

Saturday, June 12, 2004
Où l'on a honte de rien, le retour.

Mon mâle et moi allongés dans le lit à 4H du matin quand un drôle de bruit se fait entendre:
(Moi) Y'en a qui savent pas encore que le solex, c'est démodé.
(Lui) Euh... C'est mon père qui sort...

Sic.

Posted at 02:50 pm by Madae
Comments (24)

Next Page





<< October 2020 >>
Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
 01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31













rss feed


blogdrive